Prendre soin de soi

On pourrait poser la question à 50 personnes différentes, on aurait probablement 50 réponses différentes…

 

 

Mais bien souvent, quand je parle de ça en consultation, la plupart des patients confondent « prendre soin de soi » et « ne s’occuper que de soi »…

 

La différence est pourtant grande.

 

Prendre soin de soi n’est pas forcément prendre du temps pour s’occuper de soi...

 

Si je passe l’après-midi chez le coiffeur alors que j’ai 15 personnes à dîner le soir à la maison que rien n’est prêt et que je vais être dans un état de stress considérable en rentrant à l’idée de devoir tout affronter, est-ce que je prends soin de moi ?

 

Je prends du temps pour moi, c’est sûr. Mais ce temps pour moi est-il vraiment dans une optique de prendre soin de moi sur le long terme ? Pas sûr…

 

Je peux prendre soin de moi en travaillant si mon boulot me plait.

Je peux prendre soin de moi en m’occupant de mes enfants (ça paraît souvent incompatible pourtant…), si je considère qu’à ce moment-là, c’est ce qu’il y a de mieux pour moi et que l’aspirateur ou les dossiers en retard peuvent attendre.

Je peux prendre soin de moi en passant l’aspirateur parce que c’est important pour moi d’avoir une maison propre.

Je peux prendre soin de moi en rattrapant des dossiers en retard…

Je peux prendre soin de moi en allant courir alors que sur le moment, c’est pas forcément cette impression qui me vient… Mais sur le long terme, je prends soin de moi.

 

Prendre soin de soi, c’est à un moment précis, faire les choses qui nous rapprochent le plus de ce qui est important pour nous dans la vie sur le long terme.

 

Alors non… on ne dit pas « je n’ai pas le temps de prendre soin de moi » ou « je ne prends pas le temps de prendre soin de moi » ou « je ne sais pas prendre soin de moi »…

Bien souvent, on n’a juste pas conscience qu’on prend soin de soi… On fait les choses souvent par habitude, sans y réfléchir…

 

Et pourtant… dans une journée, elle pourrait être longue la liste des moments où on prend soin de soi :

 

En prenant la douche,

en buvant tranquillement son café,

en partageant le petit-déjeuner avec son conjoint et/ ou ses enfants,

en choisissant le menu du dîner,

en faisant son travail,

en mangeant un carré de chocolat,

en buvant un verre d’eau,

en se brossant les dents,

en…

 

En faisant juste toutes ces petites choses souvent insignifiantes, mais tellement importantes !

 

Alors régulièrement, pourquoi ne pas essayer de prendre conscience qu’on est en train de prendre soin de soi ?

 

Pour ça, on peut juste, de temps en temps, se poser la question suivante : « ce que je fais en ce moment me permet-il de prendre soin de moi sur le long terme ? »

 

Si la réponse est « oui », c’est parfait ! Poursuivez cette activité !

Si la réponse est « non », posez-vous alors la question suivante : « est-ce que je peux changer ce que je fais en ce moment pour faire autre chose qui me permettrait de prendre mieux soin de moi ? »

 

On peut se poser cette question à chaque moment de la journée… On peut aussi se poser cette question à chaque fois qu’un vague sentiment de malaise nous envahit… Pourquoi ce sentiment de malaise ? Est-ce dû à ce que je suis en train de faire ? Est-ce que je peux faire autre chose ?

 

Une dernière chose et pas des moindres… Lorsque vous prenez conscience que vous prenez soin de vous, souriez ! Cela permettra peut-être de renforcer cette sensation agréable :) 

Karine Creyx, Eve Roudière,  Violaine Guinebertière
Diététiciennes Nutritionnistes


Écrire commentaire

Commentaires : 0